Défi Oser avancer: dévoilement des triades

Actions interculturelles a lancé le 13 mai le tout nouveau Défi Oser avancer qui vise l’avancement des femmes vers des rôles décisionnels, l’intégration des néo-Québécoises et le rapprochement interculturel. Étant donné le contexte actuel de la pandémie, c’est en visioconférence que les 33 participantes et 17 mentores ont pu prendre part au grand dévoilement des équipes qui vont cheminer ensemble jusqu’en octobre prochain. Le coup d’envoi du Défi a été lancé par la présidente d’honneur du projet en Estrie, madame Vicki-May Hamm, mairesse de la Ville de Magog.

« En tant que première femme à accéder à la mairie de la Ville de Magog, je crois à l’importance de la place des femmes dans les lieux de pouvoir. C’est d’ailleurs un plaisir de constater que de plus en plus de femmes taillent leur place en politique et dans une multitude d’autres domaines » a soutenu madame Vicki-May Hamm dans son allocution.

Le Défi Oser avancer est un parcours d’empowerment et de leadership à saveur interculturelle. Il réunit des Québécoises et des néo-Québécoises qui veulent avancer. Pour ce faire, elles bénéficient d’une série d’ateliers de formation, d’un jumelage interculturel et de l’appui d’une mentore influente pour les aider à réaliser leurs aspirations.

« Véritable générateur d’histoires à succès, ce projet bénéficie de l’apport incontournable de mentores qui ont à coeur la relève féminine et que nous tenons à remercier » affirme madame Louise Gagné, présidente du CA d’Actions interculturelles.

Des liens plus forts malgré la distanciation

La créativité déployée par l’équipe a permis de réinventer le projet dans le contexte de la distanciation sociale actuelle : échanges riches en contenu sur Facebook, soutien mutuel, rencontres virtuelles hebdomadaires, ateliers en ligne et témoignages inspirants ont émaillé le quotidien des participantes depuis le début avril.

Le projet a même pris de l’ampleur, les participantes se soutenant pour relever de nouveaux défis malgré le confinement. Des exemples de défis relevés pendant le confinement? Une participante a créé un groupe Facebook de bon voisinage qui compte quelque 55 membres, une autre s’est monté un circuit d’entraînement dans la maison, tandis qu’une 3e a instauré un club de lecture féministe en ligne. Comme quoi il y a de l’action dans les maisons malgré l’impression d’immobilité causée par l’arrêt des activités extérieures!

« Ce projet est rendu possible grâce aux demandes et à la détermination de plusieurs femmes qui voient dans cette initiative un véhicule pour prendre leur place dans la société. Il bénéficie de l’appui financier du Secrétariat à la condition féminine du Québec et de Patrimoine Canada » souligne monsieur Mohamed Soulami, directeur général d’Actions interculturelles.

Avis aux femmes intéressées, une deuxième cohorte débutera à l’automne et les inscriptions sont déjà ouvertes. Le projet sans frais est offert à Sherbrooke et à Québec. Info au https://www.aide.org/projet/defi-oser-avancer/.

Inscrivez-vous à l’infolettre

Actions interculturelles est là pour vous aider à trouver rapidement un emploi au Québec ou en Ontario. Que ce soit pour lancer votre carrière ou pour intégrer le marché du travail au Canada, notre équipe vous offre un accompagnement personnalisé et gratuit à toutes les étapes de votre recherche d’emploi. Inscrivez-vous à notre infolettre!